sexe

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

sexe masculin (4) - këngë
sexe féminin (4) - dondö

sexe \sɛks\ linô kôlï

  1. (Sêndâfi) sêyêterê; gbââpopö sô akângbi pöpö tî kôlï na wâlï
    • Il n’existe au Pérou aucune institution pour l’éducation de l’un ou de l’autre sexe ; l’intelligence ne s’y développe que par les forces natives. — (Flora Tristan;, « Les Femmes de Lima » na Revue de Paris, tome 32, 1836)
    • Les détracteurs du nudisme - les moralistes ou hygiénistes conservateurs d’État ou d’Église - prétendent que la vue du nu, que la fréquentation entre nudistes des deux sexes exaltent le désir érotique. — (Émile Armand, « Le nudisme révolutionnaire » na L’Encyclopédie anarchiste, 1934)
    • Pas moins de 720 sexes différents, oui, 720 ont été répertoriés chez cet organisme unicellulaire. — (Coralie Schaub, Une cellule, 720 sexes : le blob se fait drôlement mousser, dans Libération, 23 Kakauka 2019)
  2. (Könöngö) ...
    • […] les dames surtout n’étaient point portées à critiquer trop sévèrement les mœurs d’un homme qui était un admirateur avoué de leur sexe. — (Walter Scott, Ivanhoé, 1820)
    • Il faut dire que cette vaillante femme montrait en tout et toujours une énergie supérieure à son sexe. — (Jules VerneLe Pays des fourrures, 1873)
  3. âzo
    • La démocratie, cette grande pourrisseuse, est la maladie terrible dont nous mourons. […]. Nous n’avons même plus conscience des sexes. Les hommes sont femmes, les femmes sont hommes, et ils s’en vantent. Rien, ni personne à sa place. — (Octave MirbeauLe Tripot aux champs, Le Journal, 27 septembre 1896)
    • On me signale de toutes parts les maux qu’engendrent ces mariages d’argent par quoi s’opère entre les sexes une sélection à rebours substituant de hideux calculs à cet enthousiasme courageux qui est le propre des jeunes amours. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde, 1931)
    • Jusque-là aucune personne du sexe ne m’avait soumis à des caprices aussi familiers que de m’agacer les narines avec les barbes de ma propre plume. — (Anatole FranceLe crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, lêmbëtï 98)
  4. (Tënë tî kubû) tënë tî kubû
    • Il est vrai cependant que l’homme, à qui un rien suffit, tend à avoir plus souvent envie que la femme. Non qu’elle aime moins le sexe que lui, mais elle n’aime pas le même sexe. Elle aime la gastronomie, là où lui aime la bouffe. — (Catherine Sandner, Sexe, orgasme et autres (ré)jouissances, Hachette Pratique, 2007)
    • L’utilisation de termes comme « boulimie sexuelle » pour qualifier un comportement insatiable et addictif au sexe, renforce encore cette fausse idée que le sexe est un besoin, en faisant l’amalgame du sexe et du besoin alimentaire. — (Philippe Brenot, Le sexe et l’amour, Odile Jacob, 2003, lêmbëtï 70)
    • Avec la libération des mœurs, certaines femmes histrioniques vont aller plus loin en utilisant le sexe pour attirer l'attention. — (François Lelord & Christophe André, Comment gérer les personnalités difficiles, Odile Jacob, 1996, lêmbëtï 97)
  5. (Mbumbuse) (Terê) këngë na dondö, këngë, dondö
    • Brusquement, je sentis comme la morsure sauvage d’une bête qui m’aurait arraché la chair par saccades. […]. Ja..... m’avait branché la pince au sexe. Les secousses qui m’ébranlaient étaient si fortes que les lanières qui me tenaient une cheville se détachèrent. — (Henri AllegLa Question, 1957)
    • Nous nous aimions sans presque bouger, trouvant d'instinct la houle de nos corps, les laissant frissonner plus que les mouvant, et la double brûlure de nos sexes entremêlés devenait de plus en plus une et indivisible. — (Sylvio Sereno, Latitude 9°-S, Éditions du Faucon Noir, 1956, lêmbëtï 41)

Pasûndâ [Sepe]

sexe \sɛks\ linô kôlï wala linô gâtï

  1. ...
    • Des photos très sexe de jeunes filles coquines.
  2. ...
    • Il est très sexe, ce mec.
  3. tî ngëdë
    • David Beckham est très sexe dans son calendrier 2009.

Âlïndïpa[Sepe]