soit

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Sëtëpande [Sepe]

soit \swat\ wala \swa\

  1. wala
    • On a donné plusieurs formules d’alunage, soit à l’aide de l’alun de potasse, soit à l’aide de l’alun de chrome : […]. — (Agenda Lumière 1930  , Paris : Société Lumière & librairie Gauthier-Villars, lêmbëtï 226)
    • Soit qu’on vogue au large, soit qu’on pénètre dans les fjords tortueux, partout on reconnaît les traces évidentes de l’action combinée des glaces et des volcans. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla  , Paris : E. Plon & Cie, 1883, lêmbëtï 60)
    • Il ne restait donc que deux choix possibles : soit il la laissait tranquille — et il avait déjà prouvé qu’il en était incapable —, soit il prenait le taureau par les cornes et acceptait de chambouler sa vie. — (Beverly Jenkins, Le droit de t’aimer  , traduit de l’anglais (USA) par Anne Busnel, Éditions J’ai lu, 2018)
  2. sô tîtene
    • Il aurait laissé une fortune de 30.000 pagodes, soit 10.000 livres sterling— (Blaise CendrarsBourlinguer  , Éditions Denoël, 1948, lêmbëtï 16)

Mbasêlî [Sepe]

soit \swat\ wala \swa\

  1. dakôro
    • Ces hommes sont des mouchards, comme vous les appelez. Soit, je n’ergote pas sur un vocable. — (Francis CarcoMessieurs les vrais de vrai  , 1927)
    • Philippe le Bel souleva légèrement la tête et dit :
      « Mon frère, ce ne sont point des assemblées, mais des Templiers que, ce jour, nous nous occupons.
      Soit, dit Valois, occupons-nous des Templiers.
      — (Maurice Druon, « Les Rois maudits » na tome 1  , Le Roi de fer)
    • Nous, les rares rescapés, nous, les témoins, n'avions survécu que pour être rendus au silence. « Qu'ils vivent, soit, mais qu'ils se taisent », semblait nous dire le monde hors du camp. — (Simone Veil, discours prononcé à la remise du prix Anetje Fels-Kupferschmidt, Amsterdam, le 26 janvier 2006, dans Simone VeilMes combats  , Bayard, 2016, lêmbëtï 87)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed.  , 1995 → dîko mbëtï