taxi

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche
Bâa ngâ : táxi, Taxi

Yângâ tî Angelë[Sepe]

Pandôo [Sepe]

taxi \ˈtæk.si\

  1. (Yöngö) takisïi

Âlïndïpa[Sepe]

Yângâ tî Ênnde[Sepe]

Pandôo [Sepe]

taxi \ˈtak.si\

  1. (Yöngö) takisïi

Yângâ tî Espanyöl[Sepe]

Pandôo [Sepe]

taxi \sêndagô ?\

  1. (Yöngö) takisïi

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Photographie prise dans la rue d’un véhicule jaune.
Un taxi à Calcutta (Kolkata), Inde.

taxi \tak.si\ linô kôlï

  1. (Yöngö) takisïi
    • Nous descendîmes, le long des devantures baissées, la rue noire et déserte lorsqu’un taxi que j'arrêtai, se rangea contre le trottoir, nous chargea et sur la seule indication: « Au bal du Saint-Martin », partit à toute allure. — (Francis CarcoImages cachées , 1928)
    • Le soir, dédaignant les taxis, je rentrais à bord presque toujours en courant pour me maintenir en bonne condition physique. — (Alain GerbaultÀ la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti , 1929)
    • Certains fiacres furent munis d’un compteur qui indiquait le prix de la course ; donc plus de marchandages ! Ils étaient signalés par des lanternes bleutées. On les appelait les taximètres. Enfin, apparurent les automobiles de louage qui prirent le nom de taxis. — (Édouard BledJ’avais un an en 1900 , Fayard, 1987, lêmbëtï 176)
    • Cahin-caha, après avoir déposé tous ses passagers palestiniens et franchi encore quelques passages difficiles sur une route semée de chicanes, de ralentisseurs et de nids-de-poule, le taxi atteint notre troisième checkpoint, Zatara. — (Anne Brunswic, Bienvenue en Palestine: Chroniques d’une saison à Ramallah , Éditions Actes Sud, 2017)
  2. (Tôngbi) ...
  3. laparäa-pûpûlenge,laparä
    • Aide-moi à rentrer le taxi dans le hangar !
    • Pendant la Seconde Guerre mondiale, au lieu de dire qu’il ne restait que quatre chasseurs Spitfire (par exemple !), on disait alors : « il ne nous reste que quatre taxis ! »
  4. ...
  5. (Kpëngö na mbârâtâ) ...

Âlïndïpa[Sepe]