Aller au contenu

toilettes

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Vers des toilettes publiques

toilettes \twa.lɛt\ linô gâlï sêmîngi

  1. (Kubû) kabinëe, da tî purû, dapurû
    • – Où sont les toilettes ? me pose problème. C’est une requête froide, qui sent son restaurant de province. — (Muriel BarberyL’élégance du hérisson , 2006, collection Folio, lêmbëtï 268)
    • Il n'y a pas un moment, ni un endroit, où nous puissions avoir du répit : aux États-Unis, 75 % des possesseurs de smartphones l'utilisent aux toilettes ! — (Laurence Roux-Fouillet, Ralentir pour mieux vivre dans ce monde qui s'emballe , Ixelles Éditions, 2014)
    • Une enquête de Moore et al. auprès de 528 femmes a révélé que 85 % d'entre elles s'accroupissent sur les toilettes publiques, 12 % s'assoient en tapissant la cuvette de papier et seulement 2 % s'assoient directement sur le siège. — (X. Deffieux, « Les toilettes et la physiologie de la poussée » na Pathologies des toilettes , sous la direction de Gérard Amarenco & Agnès Senéjoux, Springer Verlag France, 2013, lêmbëtï 18)
    • Dans tous les cas, ce sont des toilettes qui n'utilisent pas d'eau.
      On peut distinguer deux types de toilettes sèches :
      • les toilettes où les selles et l'urine sont mélangées;
      • les toilettes où elles sont séparées.
      — (Julie Taisson, Filtre à roseaux & toilettes sèches , Éditions Eyrolles, 2011, lêmbëtï 80)
    • Il est assuré que personne ne remarque rien, de même que les drogués peuvent aller dix fois par jour se faire leur fix aux toilettes sans prendre en compte que ça nuit à leur secret tant qu'on ne le leur a pas fait explicitement remarquer, […]. — (Mathieu LindonEn enfance , POL Éditeur, 2012, chap. 3)
    • Mais la petite maison de bois se réchauffe rapidement – hormis les toilettes qui demeurent glaciales, car elles se trouvent à l’extérieur. — (« Carnet de la drôle de guerre » na Svenja Flaßpöhler, traduction Octave Larmagnac-Matheron, Philosophie Magazinenewsletter du 30 mars 2020)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï