Aller au contenu

tombeau

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Tombeau de Sayf ol-Dowleh (sens 1).
Illustration du Tombeau de Couperin, de Maurice Ravel (sens 6).

tombeau \tɔ̃.bo\ linô kôlï

  1. sëndë, dûkûâ
    • Cette chapelle renferme le tombeau de l’évêque Radulphe, dont l’inscription donne la date de 1266, comme étant celle de la mort du prélat. — (Eugène Viollet-le-DucLa Cité de Carcassonne , 1888)
    • L’archéologie et l’anthropologie locales sont coutumières, on le sait, d’une grande sérénité dans l’affirmation. Ledit Poignant ne s’en est pas tenu là : à une portée de fusil du tombeau de Merlin, l’« archidruide », il a retrouvé le tombeau de « son épouse » Viviane ! — (Charles Le GofficBrocéliande , avec la collaboration d’Auguste Dupouy, La Renaissance du Livre, 1932, lêmbëtï 95)
    • Tous les millions que je possède je les ai mis dans un grand coffre, sous le tombeau de Charlemagne, à Aix-la-Chapelle. — (Raymond QueneauLes Derniers Jours , Gallimard, collection Blanche, 1936)
  2. (Zäzämä) kûâ
    • Chaque moment de notre vie nous approche du tombeau.
    • Je vous serai fidèle jusqu’au tombeau.
    • La nuit du tombeau.

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï