vérité

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

vérité \ve.ʁi.te\ linô gâlï

  1. tâtënë
    • « Qu’est-ce que la vérité ? » — (Ponce PilateÉvangile de Jean XVIII, 38,)
    • […] car la vérité est toujours étrange, plus étrange que la fiction. — (Lord ByronDon Juan, 1824, Chant XIV)
    • — On les condamne donc à mort ceux qui vont proclamant des vérités,
      — Tiens !… Parbleu !… Il ne manquerait plus qu’on les nommât ministres ou archevêques… ou qu’on leur donnât la croix de la Légion d’honneur !… Ah! çà !… D’où venez-vous ?
      — (Octave MirbeauLa vache tachetée, 1918)
    • La vérité, c’est une agonie qui n’en finit pas. La vérité de ce monde c’est la mort. Il faut choisir, mourir ou mentir. Je n’ai jamais pu me tuer moi. — (Louis-Ferdinand CélineVoyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932, édition 1942, page 156)
    • Dieu me pardonne, mais je crois que son logis est encore plus humide que le mien ; la vérité, c’est qu’il faudrait installer partout des calorifères et que jamais on ne s’y résoudra, faute d’argent. — (Joris-Karl HuysmansLa Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  2. (Nzapä) ...
    • Oui, l’agonisant est plutôt esprit que matière ; voilà pourquoi, à l’heure suprême, les hommes les plus athées sont revenus aux croyances éternelles et aux vérités de révélation. — (Hubert LauvergneLes Forçats, J.-B. Baillière, 1841, édition Jérôme Millon, 1991, page 60)
    • Il ne fallait rechercher la vérité que dans la Révélation divine. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)
  3. ...
    • On peut admettre qu’entre les vérités philosophiques et les vérités théologiques, il ne peut avoir ni entr’aide ni conflit, parce qu’il n’y a aucun point de contact : […]. — (Louis Rougier, Histoire d’une faillite philosophique : la Scolastique, 1925, édition 1966)
    • Puisqu’il ne faut jamais mentir, alors il faut mentir de temps en temps : l’obligation d’être véridique à tout prix contraint à mentir quand la vérité elle-même est plus fallacieuse que le mensonge. — (Raphaël Enthoven, « Le Mensonge », na Philosophie magazine n° 20, novembre 2009)
  4. ...
    • Nous voyons ainsi que la conviction se fonde sur la concurrence de communions, dont chacune se considère comme étant l’armée de la vérité ayant à combattre les armées du mal. — (Georges SorelRéflexions sur la violence, chapitre VI)
    • Quant aux discussions philosophiques, je pense qu’elles sont absolument vaines. On ne peut rien contrôler, rien vérifier. La vérité, qu’est-ce que cela veut dire ?. — (Henri Barbusse, L’Enfer, 1925)
    • Elle prend fondamentalement appui sur l’intelligence pour bien faire comprendre des savoirs que la pensée rationnelle a permis d’acquérir. L’école n’a ainsi aucunement pour objet de transmettre « la » vérité, une vérité qui serait définitive et universelle. — (« Education : « N’ayons donc pas peur d’exalter conjointement la liberté de conscience et la liberté d’enseigner ! » », na auteur_article=Eric Favey et Philippe Lazar, Le Monde, 26 décembre 2020 → dîko mbëtï)
  5. ...
    • Le flambeau, le miroir de la vérité.
    • Tirer la vérité du puits.
    • La Vérité est toute nue, comme vous, mais elle porte sa nudité ainsi qu’un uniforme, et elle s’accoude à chaque margelle pour regarder dans l’eau comment elle lui va. La Vérité se déshabillerait, et se déshabillerait encore, que cela ne nous étonnerait point, pas plus que le clown aux mille gilets. Elle se croit nue parce qu’elle n’a pas de vêtement, comme celles qui se croient belles parce qu’elles ne sont pas fardées. — (Jean GiraudouxProvinciales, Grasset, 1922, réédition Le Livre de Poche, pages 124-125)
  6. ...
  7. ...
    • La vérité est que je n’ai jamais vu de terrains si dénudés, si arides, à tel point réfractaires à la végétation, […]. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, 1892)
    • Il m’a parlé avec un air de vérité qui m’a persuadé. — Il y a dans tout ce qu’il dit un accent de vérité qui me touche.
  8. ...
    • Ce portrait est d’une grande vérité.
    • La vérité des caractères dans une pièce de théâtre, dans un roman.
    • Le jeu de cet acteur est d’une vérité saisissante.

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï