virus

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche
Bâa ngâ : Virus

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

virus \vi.ʁys\ linô kôlï

  1. (Nyama) makongö
    • J’ai établi […] que ce n’est pas prouver la non existence du virus vénérien que de prétendre, de démontrer même que la syphilis ne vient pas du Nouveau-Monde, qu’elle n’a pas été apportée d’Italie, qu’on la connaissait à Paris avant 1494 […] — (« De la non existence du virus vénérien », na M. Richond des Brus, Journal général de médecine, de chirurgie et de pharmacie, tome 95, 34e de la nouvelle série, 1826, page 120)
    • La supposition d’un virus morbilleux et de la contagion de la rougeole conduisit un Anglais célèbre, le docteur Home, à tenter l’inoculation de cette maladie. — (Dictionnaire des sciences médicales, vol. 49, C.-L.-F. Panckoucke, Paris, 1820, page 162)
    • La plaie doit faire immédiatement l’objet d’un lavage prolongé à l’eau et au savon, ce qui permettra d’éliminer la salive, de diluer le virus et de détruire son pouvoir infectieux par l’effet virocide du savon. — (Brenda Bare & Suzanne Smeltzer, Soins infirmiers en médecine et en chirurgie, vol. 5 : Système immunitaire et tégumentaire, De Boeck Supérieur, 1994, page 1704)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï

Angelë[Sepe]

Pandôo [Sepe]

virus \ˈvaɪ.ɹəs\

  1. (Nyama) makongö

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï