Aller au contenu

vitre

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi

[Sepe]

Pandôo

[Sepe]
Une vitre sur laquelle se reflète le bâtiment d'en face. (1)

vitre \vitʁ\ linô gâlï

  1. tatärä
    • Maintenant il pleut… J’entends l’eau qui ruisselle des gouttières, et qui fouette les vitres de ma chambre. — (Octave MirbeauLettres de ma chaumière : La Tête coupée , A. Laurent, 1886)
    • À travers les vitres des brasseries et des cafés, on distinguait confusément, un peu partout, la foule des consommateurs gesticulant parmi la fumée des cigarettes. — (Francis CarcoL’Homme de minuit , 1938)
    • Inquiets, certains clients quittent le café mais, à peine sortis, s’arrêtent derrière la vitre pour contempler une dernière fois le soulographe. — (Jean-Michel Olivier, Les Innocents , L’Âge d’Homme, 1996, lêmbëtï 42)
    • La vitre constellée de chiures de mouches renvoyait à Tsi-Tsi le reflet chatoyant de son corsage jaune canari. — (Robert Modigliani, Le Bâton et l’eau chaude , L’Harmattan, 2009, lêmbëtï 10)
    • Jardin dickinsonien –
      Un enchevêtrement
      de tiges, feuilles et fleurs
      de sucepin,
      venant
      d’un herbier iridescent,
      envahit
      le jardin panoramique

      de ma vitre givrée.

      — (Cornéliu Tocan, Chutes microscopiques. 50 micronouvelles illustrées , Créatique, Québec, 2020, âlêmbëtï 59-60)
  2. (Kanadäa) nyöpulâ
    • Une vitre de char. Les vitres de la maison.

Âlïndïpa

[Sepe]