voler

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Palî 2[Sepe]

voler \vɔ.le\

  1. nzï
    • Sans rien dire, je découvris ma boîte de biscuit, et je constatai la disparition de plusieurs galettes… Mon factotum n'avait pu résister à la tentation et m'en avait volé cinq ou six. — (Camille Habert de Ginestet, Au Soudan: Excursion dans l'ouest africain , Paris : chez Delagrave, 1798, lêmbëtï 168)
    • Il s’en alla ; puis il rouvrit la porte, et dit encore d’une voix impérieuse :
      — Surtout, défiez-vous d’Aristide, c’est un brouillon qui gâterait tout. Je l’ai assez étudié pour être certain qu’il retombera toujours sur ses pieds. Ne vous apitoyez pas ; car, si nous faisons fortune, il saura nous voler sa part.
      — (Émile ZolaLa Fortune des Rougon , G. Charpentier, Paris, 1871, chapitre III ; réédition 1879, lêmbëtï 101)
    • Surprenant un homme qui volait la ration d’un camarade, il l’invectiva et le frappa à la face. — (H. G. WellsLa Guerre dans les airs , 1908; Paris: Mercure de France, édition de 1921, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, lêmbëtï 272)
    • La politique du Japon rappelle le caractère de ses habitants : aimable et pleine de sollicitude à la face du monde, elle opprime, vole et massacre de l’autre côté du décor. — (Albert GervaisÆsculape dans la Chine en révolte , Gallimard, 1953, lêmbëtï 14)
  2. sâra pesû
    • Si c'est la gauche, il peut alléguer que les hommes du drapeau rouge lui ont volé ses idées de progrès social dans la concorde nationale. Il est vital pour La Rocque de préserver son image de prophète de la fraternisation entre les classes sociales. — (Albert Kechichian, Les Croix-de-feu à l'âge des fascismes: Travail, famille, patrie , éc. Champ Vallon, 2014)
  3. nzï
    • Rémy avait, au Petit-Villemongin, une marraine, la mère Barbou, qui n’avait pas volé son nom. Elle était épicière ambulante et passait dans les villages avec sa voiture à grande bâche, où pendillait je ne sais tout quoi. — (Georges Lubin, « Une jolie attelée » na Les Œuvres libres , 1949, n° 42, lêmbëtï 182)
    • Il avait beau s'investir dans la vie du service, rappeler ses résultats au concours prouvant qu'il n’avait pas volé sa place, sa lutte était perdue d'avance. Comment pouvait-il combattre le scepticisme de ses collègues ? — (Rafaël Dupont, Comment je n'ai jamais travaillé avec Steven Spielberg , chez l'auteur/Lulu.com, 2015, lêmbëtï 21)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï

Yângâ tî Occitan[Sepe]

Palî [Sepe]

voler \βuˈleː\

    • Vòli saber.
    • Volriái d’argent.
    • Vòli plan venir amb tu.
    • Vòli de pròvas.
    • Me vòl far passar per fòl.
    • Me volètz prestar cinquanta euròs ?

Pandôo [Sepe]

voler \βuˈleː\ linô kôlï

  1. sêbê
    • l’autre en patz, abandonat al voler de Dius — (Andrieu Lagarda, Les Secrèts de las Bèstias , 2014 ISBN 978-2-916718-53-8, lêmbëtï 204)