corne

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Cornes (1)
Un oliphant est une corne fait dans une corne (1)
Corne de cuisine

corne \ˈkɔʁ.nə\ wala \kɔʁn\ linô gâlï

  1. (Sêndâsa, Sêndâ-saterê) didi
    • Les grandes cornes qui surmontent la tète du bouc, et la longue barbe qui est suspendue à son menton, lui donnent un air bizarre et équivoque : […]. — (Georges-Louis Leclerc de BuffonŒuvres complètes  , tome 3, page 602, Furne & Cie - París, 1842)
    • Le vieux Melchior, […], le nez pincé dans ses grandes besicles de corne et les lèvres serrées, ne pouvait s’empêcher de déposer sur l’établi sa loupe et son poinçon […]. — (Erckmann-ChatrianHistoire d’un conscrit de 1813  , J. Hetzel, 1864)
    • Le boutonnier traditionnel presse la nacre ou la corne qu'il découpe et transforme en petits galets ronds ou en pions. Puis il les façonne au tour ou à la meule pour leur donner une forme arrondie, les perce et les polit avant de les teinter, de les décorer ou de les graver. — (Dictionnaire de l'artisanat et des métiers  , Institut supérieur des Métiers, éditions Le Cherche-midi, 2012, lêmbëtï 54)
    • C'est ce qui a mis en grand honneur l'anis, le corail rouge, le bouillon de vipère dont parle Mme de Sévigné, l’orviétan, le bézoard, la thériaque, la corne de cerf ou l’œil d’écrevisse réduits en poudre, etc. — (Pierre Janet Les médications psychologiques, tome 1 : L'action morale, l'utilisation de l'automatisme  , Paris : chez Alcan, 1919, L'Harmattan, 2007, lêmbëtï 18)
    • (Tôngbi) (Gïngö-nyama) Tête du chevreuil.
    1. ...
      • Les cornes du diable.
      • Qui n’a vu dessous leurs combats Le Pô mettre les cornes bas ? — (François de MalherbeIV, 5)
    2. ...
      • Des cornes te poussent. Ton mari, ta femme, te trompe, t’es infidèle.
      • La Valentine, elle ne le quitte pas des yeux… Je vous parie bien que, s’il reste ici, le père Georges se paie une seconde paire de cornes avec son propre frangin ! — (Jean AnouilhLe Voyageur sans bagage  , 1937)
      • — L’instituteur : Si cette longue-vue est si forte, il aura peut-être un grand plaisir de voir pousser ses courgettes ou ses tomates. — Amélie : S’il regarde dans son jardin, tout ce qu’il verra pousser, c’est une paire de cornes ! — (Marcel PagnolManon des sources  , 1952)
      • Il ne lui manquait que des cornes. Mais j’espère pour l’honneur des femmes, qu’il avait dû en porter. — (Marcel PagnolLe Château de ma mère  , 1958, collection Le Livre de Poche, lêmbëtï 325)
  2. (Sêndâsa) ...
  3. ...
    • Les mâles possèdent une unique corne torsadée, issue de l’incisive supérieure gauche, qui peut mesurer jusqu’à trois mètres de long.
  4. ...
    • Les limaçons montrent leurs cornes.
  5. ...
  6. ...
  7. ...
    • Sc. Noir ; corcelet avec une corne horizontale, subulée ; tête avec une corne subulée, presque recourbée.— (« 64. Scarabé disparate » na Guillaume-Antoine OlivierEntomologie, ou Histoire naturelle des insectes  , Coléoptères, tome 1, Paris : Imprimerie de Beaudoin, 1789, lêmbëtï 58)
  8. (Tôngbi) ...
  9. (Mozoko) ...
    • Les Romains se formaient en bataille aux éclats de la corne et du lituus. — (François René Chateaubriand, Mart. 193.)
    • Dix ou vingt mille cornes, klaxons et trompes proclament éperdument la mobilisation du plaisir;... — (Ludovic NaudeauLa France se regarde  , 1931)
    • En arrivant à Normée le berger souffle dans sa corne pour annoncer son retour. Les chiens aboient. Par petits groupes, les bêtes, sans se tromper, rentrent dans leur cour respective, […]. — (Mariel J.- Brunhes Delamarre, Le berger dans la France des villages  , Éditions du CNRS, 1970, lêmbëtï 164)
  10. (Könöngö) ...
    • L'olifant est un instrument de musique de la famille des cornes.
  11. (Könöngö) ...
    • Puis l’heure sonne à Saint-Jacques, au Val-de-Grâce, les arbres dépouillés frissonnent au vent de nuit ; un sifflet de chemin de fer, la corne du tramway passent sur le grondement continu de Paris… — (Alphonse audetL’Évangéliste  , E. Dentu, Paris, 1883, lêmbëtï 9)
      • Un énorme porte-conteneur passe la pointe du Soldat, au bout de l’île du Frioul, et adresse deux coups de corne à la rade endormie. — (Xavier-Marie BonnotLes vagues reviennent toujours au rivage  , Belfond, 2021, lêmbëtï 266)
  12. ...
    • Surtout ma fille, gardez-vous bien d’appeler le garçon ou votre mari et n’oubliez pas, en étendant le bras tout le long de la jambe du client, quand vous vous êtes accroupie ou agenouillée près de lui, pour aller placer votre corne derrière son talon, de rougir, c’est à cela que ces messieurs tiennent le plus, on ne sait pourquoi. — (Marcel JouhandeauChaminadour  , Gallimard, 1941 et 1953, Le Livre de Poche, lêmbëtï 32)
  13. (Sêkpängö) ...
    • Les cornes d’un croissant.
    • Chapeau à cornes.
    • Des marins, des officiers en chapeaux à cornes, des armes, des bottes, des boissons. — (Amin MaaloufLe rocher de Tanios  , Grasset, 1993, Le Livre de Poche, lêmbëtï 255)
  14. ...
    • Bonnet à trois cornes, à quatre cornes.
  15. (Sêndâsên) ...
  16. (Sêndâ-saterê) ...
    • Les cornes de l’os hyoïde. Les cornes de l’utérus.
    • Les cornes du larynx.
  17. (Sêndâkodë-da) ...
    • Les cornes d’un autel antique.
  18. (Sêndâsêse) ...
  19. ...
    • Le Toine ? un vieux garçon qui vivait à la corne du bois, au temps de leur jeunesse, dans une maison isolée, sans commerce avec personne. — (Marcel JouhandeauChaminadour  , Gallimard, 1941 et 1953, ollection Le Livre de Poche, lêmbëtï 323)
      • Il n’avait pas connu les heures de garde pendant la Grande Guerre à la corne d’un bois, dans un dépôt de munitions avec des tirailleurs sénégalais qui ne badinaient pas avec la consigne. — (Édouard BledJ’avais un an en 1900  , Fayard, 1987, Le Livre de Poche, lêmbëtï 301)
  20. ...
  21. ...
  22. ...
  23. ...
  24. ...
    • Faire une corne à un livre, à un feuillet, etc.,
    • On dit de même : Faire une corne à une carte, etc.
  25. (Ôko) ...
  26. (Tôngbi) ...
    • Voyant son maître en joie, il [l'âne] s’en vient lourdement, Lève une corne tout usée, La lui porte au menton fort amoureusement. — (Jean de la FontaineFab. IV, 5)
    • Ce cheval est difficile à ferrer, il a la corne ferme, dure, molle, sujette à s’éclater.
  27. (Sêndânganga) ...
    • J’ai de la corne aux pieds.
  28. (Tôngbi) ...
    • Peigne de corne.
    • Tabatière de corne.
    • Avant de s’étendre sur le lit, le Bressan ne manquait jamais d’examiner quelque détail de la place de la Concorde en corne, chef-d’œuvre du père Busard, posée sur la table du fils. Elle avait été sculptée au tour et à la fraiseuse, d’après une carte postale. Tout y était, même les chaînes autour de l’obélisque, les voitures et les autobus dans le sens giratoire, les feux rouge, jaune et vert, qu’on pouvait allumer tour à tour, en appuyant sur un bouton, également en corne, et le sergent de ville de service au coin de la rue Royale. — (Roger Vailland325.000 francs  , 1954, réédition Le Livre de Poche, lêmbëtï 146)
  29. ...
  30. (Gbâmangbôkô) ...
    • Ce bâtiment tant redouté déroula à sa corne le drapeau de l’indépendance mexicaine ! — (Jules VerneUn drame au Mexique  , 1876)
    • Le roi n’eût jamais souffert qu’un pavillon, autre que le sien, flottât à une corne d’artimon ou au sommet du grand mât ; […]. — (Étienne DupontLe vieux Saint-Malo : Les Corsaires chez eux  , Édouard Champion, 1929, lêmbëtï 53)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed.  , 1995 → dîko mbëtï