lac

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Un lac autrichien.

lac \lak\ linô kôlï

  1. (Gîgî) ngûlëndë
    • […] et le vent fraîchissant du S.-W. la mer devint hachée et clapoteuse comme sur un grand lac. — (Jean-Baptiste CharcotDans la mer du Groenland, 1928)
    • Beaucoup des tripolis et des randanites (ou Kieselguhr), […], se sont ainsi formés autrefois dans les lacs de notre pays d’Auvergne, en particulier dans le versant nord de l’ancien grand volcan du Cantal, […]. — (« Flammarion, 1944, page 30 » na Léon Bertrand, Histoire géologique du sol français, tome 1)
    • Une symphonie tricolore défile au hublot du Otter : à perte d’horizon, des centaines de lacs bleu saphir parsèment un tapis de lichen blanc tacheté de sapins vert sombre. L’hydravion nous emmène explorer un joyau, le lac à l’Eau Claire, à 56° 13′ de latitude Nord, à 125 km à l’est de la baie d’Hudson. Avec ses 1 211 km², c’est le deuxième lac naturel du Québec, après le Mistassini. — (Géographica [supplément de L’actualité], été 2005,)
    • Le lac des Settons est un pôle touristique majeur du Morvan. A cheval sur les communes de Montsauche et de Moux, ce site sait allier divertissements et dépaysement. — (Le Petit Futé Bourgogne 2009, p.322,)
    • Nous finîmes par arriver à un lac immense entouré de collines et de tori pittoresques. On venait y faire de petites excursions en bateau ou en pédalo. — (Amélie NothombNi d’Ève ni d’Adam, 2007)
  2. (Zäzämä) ...
    • Cette victoire imprévue sauva la Grèce expirante, mais par contre, la mer Noire devint presque un lac russe. — (L’illustration : journal universel, vol. 47, 1866, lêmbëtï 270)

Âkpalêtôngbi[Sepe]

Âlïndïpa[Sepe]