Aller au contenu

rouge

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pasûndâ [Sepe]

rouge \ʁuʒ\ linô kôlï wala linô gâtï

  1. #FF0000 #FF0040 #FF2000 #850606 #E01010 bengbä
    • Il y a des betteraves blanches, il y en a de jaunes, de rouges, et de marbrées, et quelquefois la pellicule est rouge et la chair est blanche. — (Jean-Antoine Chaptal, « Mémoire sur le sucre de betterave » na Mémoires de l’Académie des sciences , tome 1, pages 347-388, 1818)
    • La façade était peinte en blanc et les arêtes de la corniche se rehaussaient d’un filet rouge qui en accentuait le profil. — (Francis CarcoL’Homme de minuit , 1938)
    • Couleur des temps de la violence, belle couleur issue des jeunes corps guerriers, ruisseau de vie d’un si tendre et dolent courant aux poitrines des fusillés, ô rouge, tu signes de ton paraphe l’histoire de la passion des hommes. — (Maurice BedelTraité du plaisir , 1945, lêmbëtï 179)
    • Des oiseaux d’un rouge de blessure volaient en criant dans les arbres d’une longue avenue qui fermait les jardins du côté de la ville. — (Julien GreenMoïra , 1950, réédition Le Livre de Poche, lêmbëtï 21)
    • Je demandai à ma mère d’aller aux vergers cueillir la cerise. On en était aux griottes, rouges comme le sang caillé, translucides comme des pierres précieuses, […]. — (Jean RogissartHurtebise aux griottes , L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, âlêmbëtï 33)

Pandôo [Sepe]

« Feux fonctionnant par détection ; au rouge, avancez jusqu’au signal »

rouge \ʁuʒ\ linô kôlï

  1. bengbä
    • Les Liméniennes ont toutes de belles couleurs, les lèvres d’un rouge vif, de beaux cheveux noirs et bouclés naturellement, des yeux noirs d’une expression indéfinissable d’esprit, de fierté et de langueur ; […]. — (Flora Tristan, « Les Femmes de Lima » na Revue de Paris , tome 32, 1836)
    • Il aimera toujours le rouge et la céruse, le chrysocale et les oripeaux de toute sorte. Il repeindrait volontiers les arbres et le ciel, et si Dieu lui avait confié le plan de la nature, il l’aurait peut-être gâté. — (Charles BaudelaireLa Fanfarlo , 1847 ; Gallimard, 2012, collection Folio, lêmbëtï 65)
    • L’autre lanterne d’un rouge vermillon passé, un vermillon tombé dans les orangés pisseux, un rouge indigent et mistouflard. — (Alphonse AllaisŒuvres anthumes , volume 1, 1900, lêmbëtï 213)
    • La gamme de couleurs où elle est baignée est d’une somptuosité que l’on ne peut décrire. Depuis le rouge et l’or jusqu’au violet céleste, toutes les teintes frappent ses murailles […]. — (Pierre Louÿs, « La Ville plus belle que le monument » na Archipel , 1932)
    • Mais dans le même temps qu’elle admirait les robes, Francie éprouvait un étrange malaise. Ses yeux voyaient bien les couleurs, le cerise, l’orange, le bleu vif, le rouge et le jaune, mais elle avait l’impression qu’une chose sournoise se cachait derrière les costumes : […]. — (Betty SmithLe lys de Brooklyn , traduit par Maurice Beerblock, 1947, Éditions Belfond, 2014, chapitre 4)
    • Il était petit, il avait le pied bot, il s’appelait Falchetto, il tenait une boutique de cordonnier rue Parrot, d’un beau rouge sali avec une grande botte du même rouge. — (Baptiste-MarreyRouge le vin, rouge mon cœur , Stock, 2006)
    • Les rameaux, les bourgeons, les fleurs, les fruits immatures, les pétioles et la coloration automnale des feuilles sont généralement d’un rouge vif. — (John Laird Farrar, Les Arbres du Canada , Les Éditions Fides, 1996, lêmbëtï 140)
  2. tïngö
    • Le dispositif aura donc ajouté 11, 9 milliards en 7 ans aux charges de la CNAV, faisant passer ses comptes dans le rouge avec deux années d’avance sur ce qui se serait produit si aucune loi retraites n’avait été votée en 2003, […]. — (Jacques BichotRetraites, le dictionnaire de la réforme , L’Harmattan, 2010, lêmbëtï 54)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï