tas

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

tas \ta\ linô kôlï

  1. gbâ
    • Les graines, après être restées en tas quelques heures pendant lesquelles on les a pelletées constamment, sont placées dans un alambic. — (Marcel Hégelbacher, La Parfumerie et la Savonnerie, 1924, lêmbëtï 29)
    • On verse sur le tas ou dans le composteur tous les déchets végétaux du jardin en évitant le branchage d’un trop gros diamètre. — (Alain BaratonMes trucs et astuces de jardinier, Éditions Flammarion, 2014)
    • Assembler, amasser en un tas.
    • Il y a tant de sauterelles dans la campagne qu’on les trouve par tas.
    • On allait fermer. Boulons, volets, barres de fer, tout un formidable appareil de clôture gisait par tas sur le trottoir, devant la porte entrebâillée… — (Alphonse DaudetLe Petit Chose, 1868, rééd. Le Livre de Poche, lêmbëtï 161)
    • Il s’agit [dans une guerre], dit le philosophe, de quelques tas de boue grands comme votre talon ; ce n’est pas qu’aucun de ces millions d’hommes qui se font égorger prétende un fétu sur ces tas de boue. — (VoltaireMicromégas, 7)
    1. ...
    2. ...
      • Un tas de coquins, de fainéants, de fripons, de filous.
      • Tirer dans le tas : Lâcher son coup de fusil sur une masse d’hommes ou d’animaux, sans en viser un en particulier.
      • Un tas d’hommes perdus de dettes et de crimes,
        Que pressent de mes lois les ordres légitimes.
        — (CorneilleCinna, v, 1)
    3. ...
  2. ...
    1. ...
      • Tas ou tas droit : Rangée de pavés en ligne droite, sur le milieu d’une chaussée.
    • On les présente successivement sur un tas ou petite enclume qui porte en relief l’empreinte qu’on veut donner à l’aiguille, et on les estampe rapidement avec un coup de marteau. — (Le Magasin pittoresque, 1850)
    1. ...
    2. ...
      • Il paroit que ni la fusion ni la coupellation ne peuvent détruire, dans la platine, tout le fer dont elle est intimement pénétrée : les boutons fondus ou coupellés paraissent à la vérité, également insensibles à l’action de l’aimant ; mais les ayant brisés dans un mortier d’agate et sur un tas d’acier, nous y avons retrouvé des parties magnétiques d’autant plus abondantes que la platine étoit réduite en poudre plus fine. — (Georges Louis Leclerc de Buffon, « Histoire des minéraux » na in Œuvres complètes de Buffon, tome premier, P. Duménil, Éditeur, Paris, 1835)
    3. (Sêndâkodë-da) ...
      • Tas de charge : Coussinet à branches, d’où partent les ogives, formerets, arcs doubleaux, etc.
    4. ...
      • Faire une mortaise, un tenon, un coupement, une entaille sur le tas.
      • Tailler sur le tas : Se dit lorsque la taille, au lieu de se faire au chantier, s’exécute au bâtiment.
  3. (Na sïönî nî) ...
    • Sa chef de pub, un gros tas boudiné dans un tailleur Zara, n’ouvrira la bouche qu’une seule fois aujour’hui pour dire ceci :
      – Ce qu’il faut, c’est susciter l’envie.
      — (Frédéric Beigbeder99 francs, Gallimard, 2000, collection Folio, lêmbëtï 106)
  4. güngö
    • À présent qu’me v’là dans les planques
      Et qu’je n’peux plus t’coller des tas,
      Tu n’te figur’s pas c’que tu m’manques.
      — (Aristide Bruant, 1901,)
  5. (Kombûta) ...

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï