affront

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

affront \a.fʁɔ̃\ linô kôlï

  1. sïözonga
    • Ensuite, il se fâcha, força le docteur à accepter un verre de quelque chose. La demoiselle ne lui ferait pas l’affront de refuser du sirop. — (Émile ZolaLe Docteur Pascal  , G. Charpentier, 1893, chapitre II)
    • Par une inconcevable mansuétude, Elle avait toléré l’affront des fêtes décadaires, l’outrage de la déesse Raison vautrée sur l’autel à sa place […] — (Joris-Karl HuysmansLa Cathédrale  , Plon-Nourrit, 1915, chapitre IV)
    • Vous n’allez pas me faire l’affront de me refuser le logement que je vous offre. — (Comtesse de SégurL’Auberge de l’Ange Gardien  , 1888)
    • Il a reçu un grand affront.
    • Endurer, venger un affront.
    • Essuyer un affront : Recevoir un affront.
    • Boire un affront, avaler un affront, dévorer un affront : Ne pas laisser paraître les sentiments qu’on éprouve en recevant un affront.
    • Ne pouvoir digérer un affront : Avoir toujours sur le cœur un affront qu’on a reçu.
    • Il ne saurait digérer cet affront.
  2. kamënë
    • Il fait affront à ses parents.
    • Vous pouvez répondre hardiment de lui, il est honnête homme, il ne vous fera point affront.
    • Les armes de ce prince reçurent un affront devant cette place.
    • Si vous entreprenez cette affaire, l’affront vous en demeurera, vous en restera. Il vieillit.

Âlïndïpa[Sepe]